Son carnet rouge

AUTEUR

Tatiana de Rosnay

DATE DE PARUTION

février 2015

PAGES

188 pages

EDITIONS

le livre de poche

RESUME

Le fruit est -il plus savoureux lorsqu’il est défendu ?
L’interdit est-il synonyme de plaisir ?
De la duperie démasquée à la vengeance machiavélique, Tatiana de Rosnay revisite les amours illégitimes et envisage tous les scénarios – tantôt tragiques, tantôt cocasses – avec une légèreté teintée de sarcasme, jusqu’à une chute toujours croustillante, parfois glaçante.
Un jouissif »déshabillage » du délit conjugal, où le rire se mêle à la compassion et la transgression au désir.

MON AVIS

Je ne peut pas dire que je suis déçu après avoir terminé ce livre, puisque je n’en attendais rien de spécial et que je découvrais le style de Tatiana de Rosnay. Cependant, je ne peut pas non plus dire que ce livre mais follement plût.

Je m’explique, je savais en lisant le résumé qu’on allait parler d’infidélité sous différent point de vue avec 11 nouvelles différentes. Mais, je ne m’attendais pas e, voyant toutes ces infidélités ne voir qu’un seul type au final; c’est à dire, l’homme qui trompe sa femme. Aucune situation n’évoque le sens contraire. De plus, on a jamais de véritable pris sur la fait ce qui peut arriver. On a que des miyens détournées pour découvrir l’infidélité, même si cela arrive le plus souvent, il est possible de le voir de ses propres yeux aussi, pas qu’avec des moyens détournées comme le babyphone, sms, lettre, etc.

Ok la majorité des hommes sont faibles niveau infidélité et montre bien qu’ils ne sont pas munis de leurs fameuses C……. comme ils aiment sans servir pour dire la vérité et préférent faire du mal aux femmes qui les aiment. Cependant, j’aurais juste aimé, trouvé un véritable guet a pans ou un mec qui se fait choppé directement, ou une femme qui trompe son mari tout simplement.

Au final j’ai plus eu l’impression de passer pour ce que tout le monde appel « le sexe faible », on se fait tromper, et on le découvre de maniére indirect, on s’en veut, alors que monsieur n’a pas de balls, et en plus dans la plupart des cas, les femmes restent ou pardonnent et s=ce sont les hommes qui prennent la décision de partit. WTF ????

Pourquoi on a aucune vengeance quel qu’elle soit, car oui cela arrive aussi dans la vie réelle, nous ne sommes pas que des faibles femmes qui disent Amen tout le temps. Donc, j’ai un peu de ressentiment face à ce livre, même si je me suis retrouvé dans une ou deux histoire. Je pense que cela aurait pu être un peu plus complet sur la vision de l »nfidélité.

Les étoiles de David

AUTEUR

Kristina Ohlsson

DATE DE PARUTION

septembre 2019

PAGES

600 pages

EDITIONS

j’ai lu

RESUME

À Stockholm, alors qu’Efraim Kiel vient recruter un nouveau responsable de la sécurité pour la synagogue de Salomon, l’alarme se déclenche : une institutrice a été abattue devant une école juive, peu de temps avant que deux enfants disparaissent sur le chemin de leur cours de tennis. Crimes antisémites ? Vengeance personnelle ? Y aurait-il même un lien entre les crimes ? Alex Recht et Fredrika Bergman sont chargés de l’affaire, mais une tempête de neige a fait disparaître tout indice. Pendant ce temps, Eden Lundell, à la tête de l’unité antiterroriste de la police suédoise, mène sa propre enquête sur Efraim Kiel. Qui est ce Garçon de papier qui ne cesse d’apparaître durant les recherches ? Les enquêteurs seront amenés jusqu’en Israël pour déterminer s’il s’agit d’un simple mythe, ou d’une réalité…

MON AVIS

Un livre dans lequel j’ai eu du mal à m’immerger, malgré le fait que j’adore les romans policier. J’ai trouvé, qu’il y avait trop de personnages différents ayant son chapitre et pour certains il y avait à mon sens des chapitres qui ne servait pas à grand chose. Cela n’ai que mon avis.

Ce n’est que vers la fin, on va dire à la dernière moitié du roman ou j’ai commencé à prendre du plaisir à la lecture, et à chercher le meurtrier. Je l’avais supposé mais c’est vrai que plus je lisais plus on donnait des indices sur untel ou untel et plus je me pommais dans mes réflexions. Vous me direz, c’était peut être aussi un peu le but de réfléchir en même temps, et de ne pas avoir une réponse évidente, c’est d’ailleurs cela qui m’a tenu en haleine jusqu’à la fin.

Ne vous attendez pas à une série de meurtres sur meurtres tout au long du livre ce n’est pas le cas. Le livre se concentre majoritairement sur la résolution et l’explication de trois meurtres. On suit vraiment Alex et Frederika à la recherche d’indices, bref de quelque chose pouvant les amener jusqu’au tueur.

En ce qui concerne lla lecture et l’écriture, elle est assez fluide, rien de trop difficile à lire à part le nom des rues, mais en même temps, nous sommes en pays nordiques alors ceci explique cela. C’est à mon sens un livre à la portée de tous.

En bref, ce livre aurait été un peu plus court, cela ne m’aurait pas troublé, peut être même la lecture aurait été plus agréable pour moi sans certaines pages inutiles à mon sens. Après, si vous aimez les enquêtes policières et chercher des solutions avec la police, vous apprécierez surement ce côté comme moi j’ai pu apprécier cette recherche quand elle s’est vraiment fait importante.

Mais encore une fois, ce n’est que mon ressenti, peut être vous allez adoré et avoir un coup de coeur pour ce livre, qui sait?

Le fils de personne

AUTEUR

Barbara Moine

DATE DE PARUTION

septembre 2016

PAGES

125 pages

EDITIONS

Nous deux

RESUME

1965. Depuis la mort accidentelle de ses parents deux ans plus tôt, Julien, 23 ans, est à la tête d’un illustre domaine viticole. Il est sur le point de se marier quand lui sont adressées une lettre anonyme et une coupure de presse montrant deux femmes tondues à la Libération.

« C’est ta mère! », a écrit le corbeau sur l’un des deux visages…Avec Noémie,sa cousine, le jeune homme s’en va interroger le passé, délaissant au passage sa fiancée.

Mais est-on prêt à appréhender toutes les vérités? Sans compter que l’amour se glisse là où on ne l’attend pas…

MON AVIS

Cette petite nouvelle ne paye pas de mine lorsque l’on voit la couverture, qui m’a fait penser à un autre roman d’amour. et bien, heureuse de dire que je me suis trompé, car ce fut une très belle surprise de découvrir cette nouvelle historique.

Cette nouvelle est courte, simple à lire et a comprendre, même si le sujet rappelle de mauvais souvenir. En effet, parler des femmes tondues après la guerre pour avoir supposément fréquenté des allemands, car oui cela n’était même pas sûr pour certains cas et elles étaient quand même accusé et pour certaines mise à mort par une vengeance aveugle des français.

Outre ce fait, on suit avec plaisir l’évolution du personnage et de al découverte de ses racines et la compréhension de ce secret de famille que sa tante avait bien gardé pour elle avant d’en parler à sa fille. Certes, il y aune histoire d’amour mais en second plan, le premier plan est vraiment cette quête identitaire après avoir reçu une photo avec un cercle rouge et noté  » c’est ta mère « 

Je n’ai pas vu le temps passé en lisant cette nouvelle réellement la surprise de cette fin de mois de juillet car je l’ai terminé le 31 en quelques heures à peine tellement je voulais savoir le mot de la fin de toute cette histoire.

Bref, si vous la trouver, je vous conseille cette nouvelle historique avec bonheur, foncez, vous ne serez pas déçu.