Autant en apporte la mer

AUTEUR

Jean-Jacques Antier

EDITIONS

inconnue

RESUME

Jean-Baptiste Estelle, premier échevin de Marseille, entrave sciemment la grande quarantaine dont l’Intendance de Santé menace son vaisseau.

Or, le Grand saint Antoine entre à Marseille avec, dans sa richissime cargaison de soieries du Levant, une présence empoisonnée : la peste. Jehan Figueras, jeune et brillant médecin, passager du Grand saint Antoine, a décelé le péril mortel.

Mais, fiancé à Gersende, la fille du premier échevin, il hésite entre son devoir et son amour, pour ne pas la perdre. Le capitaine Chataud, du Grand saint Antoine, acceptera de s’accuser pour sauver le premier échevin, mais le prix demandé en échange risque de séparer à jamais Jehan et Gersende.

L’évêque de Marseille, Mgr de Belsunce, et le chevalier Roze, les quatre échevins, les collèges, des médecins de Marseille et de Montpellier tentent de faire barrage à la Grande Peste qui menace d’emporter la ville, la Provence, et de s’étendre au royaume.

Des échelles du Levant à la calanque du Lacydon, au cœur de Marseille, du port de Larnaca aux lazarets de Livourne et d’Arenc, de la Canebière aux collines d’Allauch, Jean-Jacques Antier a mené une enquête d’une exceptionnelle envergure, reprenant à zéro le dossier explosif de l’un des plus grands drames du XVIIIe siècle : la Grande Peste de 1720. Autant en apporte la mer, un roman historique poignant où s’opposent le devoir et la passion, la vie et la mort, la haine et l’amour.

MON AVIS

Prenons la mer en direction du port de Marseille avec ce livre nous allons suivre Jean Figueras médecin diplôme de Toulouse qui revient chez lui pro son amour pour Gersende. Cependant pendant l’expedition quelque chose cloche il y q un mort puis des tas de rats morts et enfin les morts commence a être un peu nombreux. Il y a de grande période d’accalmie qui laisse croire sue c’est un simple problème de nourriture pas bonne. Mais Jean a des soupçons de peste mais va t’il les dire? En soit je n »ai pas trouvé ce roman trop mal j’ai bien aimé le perso de Figueras qui est quelqu »un de très dévoué et sincère. Son futur beau père je suis mitigé mais c’est la la complexité de l’âme humaine je le comprend et en même temps non. Le seul petit hic fut encore une fois la fin sui pour moi me laisse sur ma fin car j’avais envie d’en savoir plus pas me laisser en suspend comme ça et dire c’est la fin NON . Apparemment j’ai le don de choisir ce genre de livre en ce moment lol. On va dire bonne lecture de façon générale pas perdue mon temps.

Une crois dans le sable

AUTEUR

Evelyne Brisou Pellen

EDITIONS

le livre de poche

RESUME

Les enfants Laurégan sont trois. Ou plutôt quatre. Leur père tremble pour eux et il n’a pas tort. En cette année 1590, en pleine guerre de Religion, Saint-Michel-en-Grève n’est plus à l’abri sûr qu’il imaginait.

La vie devient difficile, le passé risque à tout moment de ressurgir, et le danger qui les guette est autrement plus inquiétant que le dragon du Grand Rocher…

MON AVIS

Un petit livre rapide mais pour moi pas si intéressant que sa. On va connaitre une petite famille de Bretagne après la saint Barthélemy qui affronter catholiques et protestants . Cependant les conflits qui épargnés jusqu’alors la Bretagne s’y sont engouffres . Et cela va entrainer des histoires secondaires malheureusement pas très gaie. Histoires qui va entraine la connaissance de vérité encore non dites d’un père a ses trois enfants. La famille est au centre de ce livre en évoquant le fait que de même sang ou non ce est pas cela qui fait forcément une famille. Même si l’histoire au fond est très joli cela ne rattrape pas vraiment l’ennui que j’ai éprouvé en lisant ce livre. Oui cette relation familiale est belle on s’en émeut mais le reste semblait comme insipide voir inutile a mes yeux je ne saurais expliqué vraiment pourquoi.

Le hameau des mirabelliers

AUTEUR

Michel Coiffier

EDITIONS

inconnue

RESUME

  1. Sur les hauts de Pompey, depuis des temps immémoriaux, quelques maisons sont nichées sur des coteaux de vignes dominant la Moselle.

C’est là que Léopold Muller, le cantonnier, laisse sa femme et ses deux fils jumeaux pour partir  » régler son compte  » à Bismarck. Il revient blessé et retrouve une Lorraine en proie à la fièvre de l’industrialisation.

Dépassé, il pressent que plus rien ne sera comme avant. Aussi, lorsque la fonderie lui propose de racheter ses vignes, il lui reste juste assez de courage pour planter quelques mirabelliers avant de mettre fin à ses jours.

Si Léopold n’a pu trouver sa place dans la nouvelle Lorraine qui se dessine, ses enfants, eux, y parviendront-ils ?

MON AVIS

Je suis partie dans la campagne de la fin des années 1800 en lisant ce roman en Alsace Lorraine. Tout commence bien on évoque une famille qui vit dès vignes et surtout d’un des fils que l’on suivra tout le long de ce livre. Puis 1870 et l’invasion des prussiens et la vie qui devient compliquée on évoque aussi l’exposition universelle abc la construction de la tour Eiffel l’arrivée de l’électricité une usine qui va tuer les vignes et où va travailler notre personnage principal. On le suivra jusqu’à la fin de sa vie avec ses joies et ses peines même ses colères. En soit cela aurait pu être intéressant vu l’époque et les nombreux moments d’histoire inclut pendant cette période dont aussi l’affaire Dreyfus. Cependant je me suis ennuyé en dehors de ses moments important je me suis demandé si j’allais réussir à finir ce livre. Il était tout simplement pas fait pour moi.

Cinq mars ou une conjuration sous Louis XIII

AUTEUR

Alfred de Vigny

EDITIONS

inconnue

RESUME

aucun

MON AVIS

Vous avez remarqué des fois j’aime bien cas petits pavés surtout quand on découvrira à que finalement c’est un roman historique. On repart au temps de Louis XIII et du cardinal Richelieu dans ce roman ou le personnage principal et comme son titre l’indique Monsieur de Cinq Mars. On y suit donc l’histoire de ce jeune de cinq mars appelle auprès du roi peu après la mort de son père. Le cardinal souhaite faire de lui un « bon ami » ce qu’il devint auprès du roi. Le reste à vous de lire pour le savoir. Même si cela est de l’histoire il peut se lire comme un roman ce n’est pas pompeux avec trente six mile annotations ou explications historique et cela est fort agréable. L’auteur à ajouté des précisions à la fin de l’œuvre et c’est pour moi bien plus intelligent. Alors je vous en pris plonger au coeur du XVIIéme siècle pour découvrir une partie de notre histoire que personnellement je ne connaissais pas. La fin m’attriste beaucoup malheureusement mais on y peut rien n’est ce pas. Pour apprendre notre histoire tout en lisant un roman je recommande ce livre qui est très bien écrit par Alfred de Vigny.

L’affaire Caius

AUTEUR

Henry Winterfeld

EDITIONS

Le livre de poche

RESUME

Caïus est un âne.
La phrase inscrite par Rufus sur sa tablette remporte un grand succès en classe. mais Caïus rougit de colère. Comment Rufus ose-t-il l’insulter, lui, le fils d’un richissime sénateur ? Pourtant, le lendemain, plus personne n’a envie de rire. La même phrase est tracée en lettres rouges sur la façade du temple de Minerve. Or, dans la Rome impériale, le sacrilège est terrible.

MON AVIS

Partons dans une autre époque avec Caius Rufus Flavien et les autres élèves de l’école de Xanthos. Une bagarre éclate en classe entre Caius est Rufus l’un a écrit Caius est un âne l’autre a réplique en disant du mal du père de l’autre. Bizarrement le lendemain sur un temple de Duane on peut lire cette phrase « Caius est un âne » est le professeurs de l’école a été agressé et la tablette de Rufus a disparu. Au vu de l’écriture et de la bagarre c’est Rufus qui est accusé. Après quelques réflexions et après avoir été voir Rufus ses amis ne croit pas à sa culpabilité et ils vont cherche à le disculper non sans aide. C’est un livre très simple et sympa à lire. On essaye nous aussi de trouver qui a pu faire ça en cherchant des indices de notre côté et c’est marrant de le faire avec des enfants. Il va vite a lire mais est divertissant donc cela ne fait vraiment pas de mal pour passer un peu de temps tranquillement installé dans son canapé.

Argentine dossier d’un génocide

AUTEUR

Commission des droits de l’homme en Argentine

EDITIONS

flammarion

RESUME

aucun

MON AVIS

Ce récit se compose de deux partis. Le première partie est surtout très très voir trop historique pour moi. Enchaînement de noms de villes de dates de noms de personnes qui s’enchaînent et qui au final on comprend pas grand chose malheureusement. Mais c’est un dossier réel pas un roman donc on peu pas romancer une histoire aussi tragique. Cependant c’est très lourd à lire. La seconde partie est plus intéressante car ce sont les témoignages de ceux qui ont vue et vécus ce génocide et cela est donc beaucoup plus prenant. Et donc beaucoup plus d’émotions qui vous traverse rein chez moi. Intéressant mais j’avoue que les témoignages sont plus véridiques et on ressent plus que de simples faits alignés les uns à la suite des autres c’est plus par-là et émotionnel à mon sens.

Le Secret du Royaume – Myrina

AUTEUR

Mika Waltari

EDITIONS

inconnue

RESUME

C’est dans les immenses bibliothèques d’Alexandrie, plongé dans des études philosophiques et astrologiques, qu’il a acquis la conviction qu’un vaste bouleversement se prépare : on dit qu’en Judée est né le roi du monde.

Dès lors, Marcus ne cessera d’enquêter sur cet événement. Il part à la recherche des témoins de la vie du Messie et se heurte à l’intransigeance des apôtres, Thomas le brutal, Jean le doux, Pierre, autoritaire et hautain, qui refusent de laisser un Romain recevoir la nouvelle foi.

Avec Myrina, petite danseuse grecque rencontrée sur le bateau qui l’amenait d’Alexandrie et retrouvée dans la ville de Tibériade, Marcus commencera une nouvelle vie, renonçant à Tullia, la belle Romaine qui l’attendait à Rome.

MON AVIS

Pour une athée que je suis je peut dire que j’ai commencé ce livre à reculons car il évoque de façon romanesque la mort du Christ et sa résurrection. On vit tout cela a travers les yeux de Marcus un romain qui est à Alexandrie pour atteindre la femme qu’il aime lorsqu’il s’intéresse au fait qu’un prophète est annoncé. Plus il s’y intéressé plus son envie d’aller à Jérusalem grandit ce qu’il fait. Il arrive au moment où on crucifie le Christ et deux autres bandits. De la va commencer sa réflexion et son intérêt pour cet homme qui lui a semblé être plus qu’un homme. Et au final je me suis intéressé comme lui a son périple. Car même si je suis non croyante apprendre de chaque religion ne me dérange pas et je la respecte. Bref ce livre m’a plut je ne trouve pas vraiment de point négatif à mon sens. Après est ce que ce récit reprend exactement la bible et son revit je ne sais pas mais si vous voulez en savoir un peu plus sur le début de la religion catholique avec la fin et le début de Jésus cela vous apprendras des choses. Donc un livre très intéressant.

Le Royaume du Nord, tome 6 : Maudits sauvages

AUTEUR

Bernard Clavel

EDITIONS

inconnue

RESUME

Depuis des temps immémoriaux, les Indiens Wabamahigans vivent sur la Longue Île et la baie James leur appartient. Personne ne leur disputait ces territoires ingrats dont ils sont seuls à exploiter les ressources. Cependant, au début des années 70, le gouvernement québécois entreprend la construction d’énormes barrages hydro-électriques qui menacent d’engloutir la terre de leurs ancêtres. La « civilisation » a déclaré une guerre aveugle aux derniers des Wamabahigans.

MON AVIS

Livre d’un monsieur qui a bien connues ces « maudits sauvages » comme le dit le titre. On part dans ce livre dans la vie d’un peuple indiens dont la vie de village est menacé par la construction d’un barrage et autres près de chez eux et ils ont peur pour leur village mais aussi pour la terre l’a chassé si les animaux s’enfuient et migrent ailleurs. Bref tout les dommages que cela pourrait entraîné pour la nature dans laquelle ils aiment vivre même s’ils avaient accepté la création d’une église d’une école et de maisons pour eux cela va changer la conviction du chef Metaskhochi et des autres anciens du villages qui se rapprochent encore plus de la terre et du mode de vie de leur ancêtre. Ils ont peur que les jeunes ne fassent pas de même vous le saurez en lisant le livre. Et d’autres tribus in hits et indiennes refusent des travaux. On suit donc l’évolution de pensées du chef et des autres pendant l’avancement de tout ça et on a des témoignages qui entrecoupent l’histoire de journaliste jésuites ou autres vendeurs qui comprennent ou d’autres non l’avis de ces sauvages qui leur coûtent cher alors qu’ils étaient la avant eux. Ces avis sont intéressant mais survenant trop souvent m’ont un peu coupé de ma lecture et d’être mieux dans l’imagination de ce village indiens et les comprendre.

Le Moscovite

AUTEUR

Henri Troyat

EDITIONS

Flammarion

RESUME

Moscou, 1812 : Napoléon est aux portes de la ville. Ses habitants, pris de panique, désertent dans la confusion la plus totale. Quand l’armée française

victorieuse pénètre dans la vieille cité des tsars, il ne reste plus que les domestiques et des bandes de maraudeurs affamés.
Armand, français d’origine, est demeuré au chevet de son père mourant, M. de Croué, royaliste farouche chassé de sa patrie par la Révolution.

Élevé dans les traditions russes, le jeune homme attend dans angoisse arrivée de cet ennemi qui est de son sang et parle sa langue.

Dans la ville meurtrie où le gigantesque incendie n’a laissé que des ruines, Armand va découvrir, auprès d’une troupe de comédiens français, une nouvelle vie où la fantaisie se mêle à (horreur et la misère à l’amour…

MON AVIS

Ce livre est resté pas mal de temps dans ma PAL car j’avoue que le titre ne me motivée pas vraiment à le commencer. Mais j’ai de passer ça et j’ai finalement lu ce livre. On y découvre Armand un français qui vit avec son père en Russie et plus précisément a Moscou depuis son enfance. Ils sont partis lors de la révolution française. Celui de retrouve la vingtaine à connaître la guerre que fait napoléon contre la Russie y se retrouve le sentiment entre deux enfin même s’il se pense plus russe au début tout cela va évolué au fil du roman et des tourments de cette guerre. Ce qui est bien avec ce personnage c’est que l’on peut comprendre son sentiment mêlé du nous ne sommes pas dans sa situation et l’on va s’attacher à lui. Le roman ne s’éparpille pas et j’aime beaucoup on est vraiment centrée sur un personnage Armand et ceux/ce qui l’entourent avec un point positif des noms et des actes qui se sont réellement déroulés lors de cette attaque de Napoléon sur la Russie. Le plus historique ne fait jamais de mal. Bref j’ai apprécié ce roman pas de gros points négatifs pour moi

Le pilleur de sarcophage

AUTEUR

Odile Weulerse

EDITIONS

Hachette jeunesse

RESUME

aucun

MON AVIS

Vous savez eau que j’aime lire ce genre de bouquins. Donc il m’a tout de suite attiré et franchement cette histoire est vraiment pas mal. Un jeune homme qui veut sauver le tombeau du précédent pharaon en le visant pour que les pilleurs n’y trouvent plus rien. Mais des péripéties vont lui arriver en chemin et j’avoue que on s’attache un peu plus au nain qui accompagne le jeune homme même si le jeune homme est adorable également. Seul hic la fin le pause un problème une sensation de manque de fin non faite. Beaucoup trop de choses sont laissé en suspend ou tout simplement pas colique et pas on a une fin comment pourquoi mystère.