San Antonio renvoi la balle

AUTEUR

Frederic Dard

EDITIONS

inconnue

RESUME

Il y a des jours où c’est pas votre jour ! C’est pas Bérurier qui me contredira ! Pourtant, il était plutôt bathouze avec son élégant costume aubergine et ses bottes de pêche… Paré qu’il était pour assister à la grande rencontre de football France-Exéma ! Il est balèze, le Béru, seulement de là à affronter let onze joueurs de l’équipe de France… Dimanche mémorable qui a marqué le début de la plus fantastique enquête de ma carrière. Et si les balles ont plu sur le terrain, c’était pas toujours en ‘ direction des buts !

MON AVIS

Dois je vous rappeler que je suis tombé en amours devant le personnage de San Antonio et sa gouaille tellement risible. Cette fois ci il par assister à un match a Berurier lorsque l’arbitre s’écroule mort de deux balles dans le palpitant comme il dirait li même. En parallèle un autre homme est retrouvé mort dans les gradins. Cela devait être un dimanche tranquille pour San A mais ce fut loin d’être le cas et le pauvre Beru aurait mieux fait de pas retrouver des billets au vu de ce qu’il va connaître ;). Je suis totalement fan de ce personnage et je me suis marré tout le long du livre car c’est un sacré personnage San Antonio mais tellement drôle dans ses expressions . Cet pourrait le trouver vulgaire mais moi j’adore. Alors un bon roman mélangeant police et une bonne barre de rire rien à demander de plus à part dire merci à Monsieur Frédéric Dard d’avoir écrit ces romans. C’est mon deuxième et j’aime toujours autant.

Le poison d’or

AUTEUR

Anne Ferrier

EDITIONS

le livre de poche

RESUME

Le valet du seigneur Philibert de Chalon-Arley meurt subitement, empoisonné. Tristant a tout vu : avant d’agoniser, le valeur avait mangé du raison destiné au seigneur ! Et d’autres personnes de la cour sont menacées. Quant à Tristant, il est un témoin gênant et l’assassin semble tout faire pour qu’on le croie coupable. parviendra-t-on à arrêter l’empoisonneur avant que d’autres drames se produisent ?

MON AVIS

Un petit livre d’une centaine de page qui nous plonge au temps des chevaliers dans des fastes mais aussi chez les gens vivant de peu. C’est le cas de notre héros qui est fils de teintures et qui ne veut pas faire teinturier. Il a l’occasion d’aller travailler en tant qu’assistant avec un peintre et celui ci remarqué qu’il est assez doué. Un jour il doit emmener sa petite soeur car personne ne peut la garder et elle part dans le château dans la chambre du fils du roi malade. C’est un tout petit bébé qui souffre d’une maladie inconnu. La petite soeur va porter le hochet du bébé à sa bouche et va tomber gravement malade elle aussi. Plus tôt un serviteur mangeant du raisin destiné au roi meurt subitement. Notre petit héros va alors faire de mauvais choix vivre de mauvaises choses jusqu’à enfin comprendre tout ce qu’il se passait dans ce royaume. En soit je n’ai pas trop aimé ce petit roman car j’ai très vite plus vite que le petit héros en tout cas ce qu’il se passait et qui faisait tout ça quasiment des le départ donc la suite n’a fait que confirmer mes pensées et je n’aime pas vraiment le pas être surprise. Une fin trop prévisible me ruiné la lecture alors c’est sympa court à lire mais pas de surprise malheureusement.

Le chat qui était dans le placard

AUTEUR

Lilian Jackson Braun

EDITIONS

inconnue

RESUME

aucun

MON AVIS

Le titre ma intrigué je l’avoue. Et je suis tombé amoureuse des chats de ce livre il faut le faire même les animaux de romans me font fondre 😊. Pour faire simple on suit l’histoire d’un journaliste qui vit dans une belle demeure par un de ses amis parce la propriétaire de sa famille et dans une maison de repos et quelle est donc vide. Dans cette maison il trouve l’histoire d’un incendie qui a ravagé les alentours et propose de faire quelque chose de cette histoire et cela sera une pièce de théâtre. Pendant ce temps Koko trouve pleins de choses en fouillant les placards puis un jour on apprend que la propriétaire vient de mourir soit disant d’un suicide alors qu’elle se portait comme un charme. Le journaliste en plus de la pièce et avec l’aide de Koko va chercher à trouver qui a voulu la mort de cette femme. J’ai tout simplement adoré la façon dont l’auteure montre l’intelligence du chat et sa compréhension des choses. J’aurais aimé plus d’intervention d’un certain personnage qui avec peu de temps ma semble si attachant mais je ne peut pas vous dire qui sinon c’est du spoiler. C’est vraiment la seul chose qui n’est pas vraiment négative juste du chipoter de ma part car ce livre est vraiment bon à lire et si je recroise un livre de cette auteure le chat qui je prendrais pour voir si c’est une exception ou si j’adore cette auteure tout simplement.

Opération Virgin

AUTEUR

Jack Higgins

EDITIONS

inconnue

RESUME

Dans les grands fonds de la mer des Caraïbes, à bord de l’épave d’un sous-marin allemand de la dernière guerre, subsiste un document terrible : la liste des personnalités anglaises ou américaines secrètement ralliées à Hitler et décidées à aider la cause nazi.
Retrouvée par un passionné de plongée, Henry Baker, cette liste suscite bien des convoitises : services secrets, maîtres-chanteurs, réseaux terroriste… Sean Dillon, l’Irlandais ancien de l’IRA, est chargé par le gouvernement britannique de la récupérer coûte que coûte.
S’engage alors la plus terrible chasse au trésor, où la piste des derniers secrets du IIIe Reich – entre autres le destin mystérieux du dignitaire Martin Bormann – recoupe celle des réseaux terroristes d’aujourd’hui.
Après l’Aigle s’est envolé, Solo, l’Irlandais, un grand, un très grand Jack Higgins.

Le grand dignitaire nazi Martin Bormann est-il réellement mort le 2 mai 1945 dans le bunker de Hitler ou s’est-il enfui dans un sous marin pour l’Amérique du Sud ? Le nouveau thriller de Jack Higgins qui mêle fiction et faits historiques avec une rare efficacité, nous entraîne sur les traces d’un des mystères les plus fascinants de la Seconde guerre mondiale.
Ce mystère, Henry Baker, passionné de plongée sous-marine, ne se doute pas qu’il vient peut-être de le résoudre en repérant dans les grands fonds de la mer des Caraïbes l’épave d’un sous-marin allemand. Ce qu’il y découvre déclenchera une véritable bombe : une mallette contenait la liste des noms de tous ceux qui avaient juré de soutenir la cause nazie après la guerre. Parmi eux Martin Bormann, le duc de Windsor et plusieurs personnalités britanniques dont certaines sont toujours en vie…

MON AVIS

Quand la vérité historique ressurgit dès années plus tard et amené à se poser des questions c’est ce que ça vivre notre protagoniste lorsqu’un jour il décide de plonge ou personne d’autre ne plonge car la mer est d’huile ce jour là . Et là c’est la surprise il voit quelque chose qui brille un sous-marin allemand u180 est échoué au fond alors qu’il est dans les îles vierges. Il ramène un porté document de la marine allemande en aluminium donc qui résiste à l’eau et il découvre des choses surprenantes comme le fait que ce sous marin s’est échoué après la officiel de la guerre alors que faisait il là? C’est ce qu’il va essayer de découvrir en appelant son ami Ferguson qu’il va rejoindre à Londres car celui ci ne comprend pas l’allemand. Et la surprise est de taille il découvre qu’un nazi à réussit à s’enfuir et que son but était de protéger la liste de tout les noms d américains et d’anglais qui soutenaient le national socialiste de Hitler et sous la demande de celui-ci. Cependant ce document est encore au fond de l’eau il faut le récupérer avant que les américains ne le sache. Problème nôtre protagoniste trouve la mort dans un accident de voiture et seul lui connaissait l’emplacement de l’épave. Ferguson veut le retrouver et faire donc ce qu’il faut pour le retrouver tout en respectant son ami ce qui n’est pas le cas de tous. Voilà tout est mis en place pour de l’action. En soit j’ai bien aimé ce livre et il est tellement plausible je ne sais même pas si c’est une histoire qui est arrivé ou qui aurait pu arriver. Un peu triste mais aussi mystérieux et des méchants dans l’air et tout les méchants ne le sont pas au point que l’on pense . Lecture agréable pas trop de charabia militaire juste assez pour comprendre. On entre facilement dans l’histoire et on veut savoir qui sont ces grands hommes cités curieux comme les protagonistes. Je recommande

Santa Barbara

AUTEUR

Gilles Durieux

EDITIONS

le livre de poche

RESUME

aucun

MON AVIS

Dès que j’ai lu le titre dans ma tête c’était Santa Barbara tu me diras pourquoi j’ai le mal de vivre. Et pourtant je n’ai jamais vu cette série mais le générique est tellement connu. Bref au dire de ma mère qui a lu ce livre il n’est pas terrible moi j’ai un autre avis . Pour commencer laisser vous placer le contexte. Un prisonnier vient d’être libéré après avoir été condamné pour le meurtre d’un jeune homme fils d’un important homme de Santa Barbara. Il veut prouver qu’il est innocent et cherche un moyen pour le prouve et le prouver à son ancien amour. Il fera la rencontre de ceux qui voudront le remettre en prison d’autre qui l’aide dont et d’autres qui se ont indécis. Je vous laisse découvrir qui en lisant le livre. En soit je n’ai pas trouvé ce livre si mal vu que l’on enquête et que des le début j’ai cru en l’innocence de cet homme. Et j’aime enquêter mais je suis tombé sur un os je n’ai que des suspicions et arrive la fin et la je reste pantois où est la fin? On a aucune réponse à nos questions et pourtant tout semble être le plus normal d’i monde c’est le gros problème de ce livre à mon avis. Je m’attendais à connaître une vrai fin que je n’ai pas eu. Pour le reste le déroulement du récit m’a plu et rien ne fut difficile dans sa lecture.

Maigret et l’affaire Nahour

AUTEUR

Georges Simenon

EDITIONS

Presses de la cité

RESUME

En pleine nuit, le docteur Pardon alerte son ami Maigret : un inconnu vient de lui amener une jeune femme, Lina, légèrement blessée par balle. Puis le couple a disparu ; donnant de la blessure une explication très sommaire… Le lendemain, un Libanais du nom de Félix Nahour, joueur professionnel, est découvert assassiné, dans son hôtel particulier. Il n’était autre que le mari de la jeune. femme, dont la police retrouve la trace à Amsterdam, où elle s’est enfuie avec son amant, Vicente, un étudiant colombien. Nahour a-t-il tiré sur sa femme, comme celle-ci le prétend, parce qu’elle voulait demander le divorce ? Faut-il croire le secrétaire de Nahour, aux yeux de qui le meurtrier est évidemment l’amant de Lina ? Maigret ne parvient pas à : se contenter de ces explications trop claires. Il lui faudra toute son intuition pour comprendre la mentalité des étrangers dont il s’occupe, et tout son. ascendant pour leur faire avouer peu à peu la vérité.

MON AVIS

J’aime bien la série Maigret de façon général et les livres de Simenon également donc je pensais passer du bon temps avec ce livre mais ce fut pas vraiment le cas. Tout commence avec une femme et un homme qui se rendent chez le docteur Pardon la dame s’est fait tirer dessus. Le temps de se nettoyer ils disparaissent. Peu après on découvre le corps de Nahour chez lui qui s’est fait tiré dessus mais personne n’a rien entendu c’est la que commence le mystère. Ce jeune couple a t’il un lien les personnes présentent n’ont elle vraiment rien entendue. Et c’est la que le bas blessé pour moi car au vu des qu’a très suspects j’ai très vite compris qui était le ou la coupable et donc la fin du livre n’a fait qu’éttayer mon hypothèse et le donner raison. J’aime chercher en même temps que l’enquêteur mais je déteste comprendre trop vite comme ce fut le cas ici. Si cela ne vous dérange pas cela vous fera toujours un bon Simenon si vous êtes comme moi vous allez être déçu malheureusement.

Le retour de l’aube

AUTEUR

Elizabeth Webster

EDITIONS

inconnue

RESUME

aucun

MON AVIS

Ce livre ne m’a pas marqué plus que ça malheureusement même si l’histoire sur la fin et très jolie mais le problème et la pour moi quelque part j’ai accroché que à plus de la moitié du livre. En simple une jeune femme perd sa mère dont elle s’occupait depuis sa soit disant maladie. Celle ci commence alors à angoisser à voir les choses trop grande et les crois et les fissures semblent vouloir l’aspirer. Elle va donc dans une site de maison de repos que son oncle payé pour qu’elle aille.mieux et c’est la qu’elle se fait amie d’un jeune homme qui a connue pour une autre raison ce qu’elle vit. Leur amitié devient plus profonde ils se rassurent l’un l’autre et un jour l’homme part. Il vient chercher la jeune femme pour lui proposer de devenir son assistante photographe car il doit partir pour un reportage en photos sur un lac qui risque de disparaître. Là l’histoire commence et on suit locution de notre duo et fait la connaissance d’un petit garçon adorable et d’une hôte d’une gentillesse. On se demande comment va évolué tout sa et on veut on savoir plus vont ils mieux et c’est ce qui m’a tenu jusqu’à la fin bizarrement. Moi qui ne suit pas histoire d’amour je suivais l’avancement et je me demandais quand il se passerait quelque chose de concret. Et tout ne tourne la autour de sa il y a une véritable histoire à côté et deux moments très touchants pour moi. Mais encore une fois tout sa est la moitié seulement du livre. Dommage donc.

Nous n’irons plus au bois

AUTEUR

Mary Higgins Clark

EDITIONS

inconnue

RESUME

Laurie Kenyon, une étudiante de 21 ans, est arrêtée pour le meurtre de son professeur. On a retrouvé ses empreintes partout, y compris sur l’arme du crime, tout l’accable, même si Laurie ne se souvient de rien.
Sarah, elle, refuse de croire que sa sœur est coupable. Aidée par un psychiatre, elle va peu à peu faire revivre le terrible passé de Laurie qui seul peut expliquer le présent : son enlèvement à 4 ans, les violences subies, les troubles graves de la personnalité qu’elle a développés depuis, mais dont elle ne s’aperçoit pas. Et tandis que Laurie tente de retrouver ses souvenirs, un homme au regard fou n’a pas oublié la petite fille qu’il avait passionnément aimée plusieurs années auparavant.

MON AVIS

Coup de coeur

J’aime beaucoup les Mary Higgins même si tous ne se valent pas et que bien sur certains ont ou le décevoir. Ce ne fut pas du tout le cas de celui là. Une petite pépite pour moi de ce livre. Une petite fille se fait enlever lorsqu’elle a 4 ans et libère a 6 ans tout se passe bien jusqu’à la mort de ses parents où là tout dérape. Les choses étranges de passent qui inquiètent sa soeur elle ne reconnaît plus celle ci elle agit bizarrement. Et un meurtre à lieu et bien sur à cause d’une dispute on l’accuse. Et ma on comprend de mieux en mieux ce qu’il se passe quoique on peut vite se faire berner et plus vite qu’on ne le pense. Quand aux kidnappeurs ils essayent de s’approcher de la jeune femme pour lui rappeler de ne pas parler sinon il y aura des conséquences. J’ai adoré ce livre vraiment essayer de comprenez ce qui se passe psychologiquement chez cette jeune femme de faire trompé par notre confiance d’avoir tout compris et se faire surprendre sur ce qu’on n’osait imaginer un pur bonheur.

Argentine dossier d’un génocide

AUTEUR

Commission des droits de l’homme en Argentine

EDITIONS

flammarion

RESUME

aucun

MON AVIS

Ce récit se compose de deux partis. Le première partie est surtout très très voir trop historique pour moi. Enchaînement de noms de villes de dates de noms de personnes qui s’enchaînent et qui au final on comprend pas grand chose malheureusement. Mais c’est un dossier réel pas un roman donc on peu pas romancer une histoire aussi tragique. Cependant c’est très lourd à lire. La seconde partie est plus intéressante car ce sont les témoignages de ceux qui ont vue et vécus ce génocide et cela est donc beaucoup plus prenant. Et donc beaucoup plus d’émotions qui vous traverse rein chez moi. Intéressant mais j’avoue que les témoignages sont plus véridiques et on ressent plus que de simples faits alignés les uns à la suite des autres c’est plus par-là et émotionnel à mon sens.

L’ours en peluche

AUTEUR

Georges Simenon

EDITIONS

presses de la cité

RESUME

Un ours en peluche dans un lit d’enfant : c’est l’image qui vient à l’esprit du Pr Chabot, gynécologue réputé, en surprenant une jeune garde de nuit endormie dans sa clinique d’Auteuil. Et cet homme de quarante-neuf ans, las d’une existence harassante et d’une vie familiale qui n’est plus que routine, va laisser l’attendrissement se transformer en désir…
Il apprend quelque temps plus tard que la jeune Emma, enceinte, congédiée de la clinique, s’est jetée dans la Seine. Est-ce pour cela qu’un inconnu entreprend de le surveiller et lui adresse des menaces de mort ?
Pour le brillant médecin envahi par la culpabilité, commence une descente aux enfers qui le mènera au pire…
La profondeur psychologique et l’art du récit de Georges Simenon atteignent ici une intensité exceptionnelle.

MON AVIS

Ce livre me laisse perplexe même si cela vient de Simenon je n’ai pas vraiment compris pourquoi on en arrive à cette fin là. On est avec un homme qui travail en gynécologie etc aide les femmes enceintes et à l’accouchement qui au fur et à mesure va se rappeler dune patiente qu’il surnommait l’ours en peluche il va ensuite se sentir épier pour mieux comprendre je n’en dis pas plus sinon je raconte le livre. Quoi qu’il en soit je suis rester comme deux ronds de flan arrive à la fin attendant à une suite une explication mais rien. On jette ça comme sa et point final. Je n’ai donc pas un super souvenir de ce livre.