Complot à Versailles

AUTEUR

Annie Jay

EDITIONS

le livre de poche

RESUME

  1. Cécile ne cesse de critiquer les nobles. Mais le jour où elle est convoquée, avec son amie Pauline, à la Cour du roi Louis XIV pour y être demoiselle de la reine, tout change.
    Ensemble, elles sont aux premières loges pour observer les intrigues et manœuvres de Cour… Gare au tourbillon des complots qui pourrait les entraîner bien malgré elles !

« Ah! vous, les nobles… » Cécile n’a que ce mot à la bouche. Pauline, son amie d’enfance, trouve cela d’autant plus agaçant qu’elle-même est noble. Jusqu’au jour où, nommée demoiselle de la reine, Pauline fait, avec Cécile, son entrée à la Cour, au château de Versailles. Effarant! Tous ces nobles rampant devant Louis XIV, manoeuvrant à qui mieux mieux, prêts à s’étriper pour les meilleures places… Un véritable tourbillon d’intrigues et de complots qui emporte à leur tour Pauline et Cécile. Mais les deux amies sont bien décidées à ne pas se laisser faire, surtout si elles risquent d’en être les victimes…

MON AVIS

Un petit moment dans l’histoire romancée parfaitement et qui m’a permis de m’imaginer dans la cour d’un roi qui me fascine notre cher roi soleil.
Pour faire simple une jeune fille s’échappe de ses ravisseurs et tombé dans la Seine. Un jeune garçon la sauce et la ramène avec sa soeur chez eux. Elle ne se souvient de rien même pas de son nom. Ils décident de la garder et de l’élever comme un membre de la famille. Ils grandissent et vieillissent tous jusqu’au jour où le père veut un bon futur pour sa fille. Il écrit au roi car il a été un de ceux qui s’occupait et prenait soin de lui lorsqu’il était enfant mais il a était répudié par sa mère. Il demande une faveur en espérant que le roi de souvienne de lui et ce fut le cas. Sa fille et son fils sont admis officiellement à la cour de Versailles ainsi que la fille adoptive qui sera la servante de la fille naturelle. Elles vont découvrir la vie à la cour et tout ce qui l’entoure de bien comme de mal. Malheureusement nouvelle venue et belle elle sera jalouse. Et ce m’a entraînera beaucoup de choses par les anciennes favorites de roi qui sont prêtes à tout.
En soit c’est un bon petit roman après le complot met du temps à se mettre en marché et à se faire comprendre. On est surtout sur une jalousie d’une ancienne favorites par rapport à Pauline et la vie à la cour en général avant de vraiment comprendre le chois de ce titre. Donc il n’est pas nul mais ce n’est pas non plus un immanquable pour moi. Le plus c’est de parler de la période du roi soleil et le moins le temps mis à mettre en marché ce complot qui vaut le titre au roman . Après comme je dis toujours à vous de vous faire une opinion nous avons tous des goûts différents.

Autant en apporte la mer

AUTEUR

Jean-Jacques Antier

EDITIONS

inconnue

RESUME

Jean-Baptiste Estelle, premier échevin de Marseille, entrave sciemment la grande quarantaine dont l’Intendance de Santé menace son vaisseau.

Or, le Grand saint Antoine entre à Marseille avec, dans sa richissime cargaison de soieries du Levant, une présence empoisonnée : la peste. Jehan Figueras, jeune et brillant médecin, passager du Grand saint Antoine, a décelé le péril mortel.

Mais, fiancé à Gersende, la fille du premier échevin, il hésite entre son devoir et son amour, pour ne pas la perdre. Le capitaine Chataud, du Grand saint Antoine, acceptera de s’accuser pour sauver le premier échevin, mais le prix demandé en échange risque de séparer à jamais Jehan et Gersende.

L’évêque de Marseille, Mgr de Belsunce, et le chevalier Roze, les quatre échevins, les collèges, des médecins de Marseille et de Montpellier tentent de faire barrage à la Grande Peste qui menace d’emporter la ville, la Provence, et de s’étendre au royaume.

Des échelles du Levant à la calanque du Lacydon, au cœur de Marseille, du port de Larnaca aux lazarets de Livourne et d’Arenc, de la Canebière aux collines d’Allauch, Jean-Jacques Antier a mené une enquête d’une exceptionnelle envergure, reprenant à zéro le dossier explosif de l’un des plus grands drames du XVIIIe siècle : la Grande Peste de 1720. Autant en apporte la mer, un roman historique poignant où s’opposent le devoir et la passion, la vie et la mort, la haine et l’amour.

MON AVIS

Prenons la mer en direction du port de Marseille avec ce livre nous allons suivre Jean Figueras médecin diplôme de Toulouse qui revient chez lui pro son amour pour Gersende. Cependant pendant l’expedition quelque chose cloche il y q un mort puis des tas de rats morts et enfin les morts commence a être un peu nombreux. Il y a de grande période d’accalmie qui laisse croire sue c’est un simple problème de nourriture pas bonne. Mais Jean a des soupçons de peste mais va t’il les dire? En soit je n »ai pas trouvé ce roman trop mal j’ai bien aimé le perso de Figueras qui est quelqu »un de très dévoué et sincère. Son futur beau père je suis mitigé mais c’est la la complexité de l’âme humaine je le comprend et en même temps non. Le seul petit hic fut encore une fois la fin sui pour moi me laisse sur ma fin car j’avais envie d’en savoir plus pas me laisser en suspend comme ça et dire c’est la fin NON . Apparemment j’ai le don de choisir ce genre de livre en ce moment lol. On va dire bonne lecture de façon générale pas perdue mon temps.

Santa Barbara

AUTEUR

Gilles Durieux

EDITIONS

le livre de poche

RESUME

aucun

MON AVIS

Dès que j’ai lu le titre dans ma tête c’était Santa Barbara tu me diras pourquoi j’ai le mal de vivre. Et pourtant je n’ai jamais vu cette série mais le générique est tellement connu. Bref au dire de ma mère qui a lu ce livre il n’est pas terrible moi j’ai un autre avis . Pour commencer laisser vous placer le contexte. Un prisonnier vient d’être libéré après avoir été condamné pour le meurtre d’un jeune homme fils d’un important homme de Santa Barbara. Il veut prouver qu’il est innocent et cherche un moyen pour le prouve et le prouver à son ancien amour. Il fera la rencontre de ceux qui voudront le remettre en prison d’autre qui l’aide dont et d’autres qui se ont indécis. Je vous laisse découvrir qui en lisant le livre. En soit je n’ai pas trouvé ce livre si mal vu que l’on enquête et que des le début j’ai cru en l’innocence de cet homme. Et j’aime enquêter mais je suis tombé sur un os je n’ai que des suspicions et arrive la fin et la je reste pantois où est la fin? On a aucune réponse à nos questions et pourtant tout semble être le plus normal d’i monde c’est le gros problème de ce livre à mon avis. Je m’attendais à connaître une vrai fin que je n’ai pas eu. Pour le reste le déroulement du récit m’a plu et rien ne fut difficile dans sa lecture.

La femme pressée

AUTEUR

Paul-Loup Sulitzer

EDITIONS

France loisirs

RESUME

Elle, c’est Kate Killinger. Indépendante, belle, passionnée, elle mène sa vie à toute allure, sans faiblir. Fille unique d’un magnat de la presse new-yorkaise, elle se lance dans le journalisme et se bat seule, dans l’Amérique des années trente, pour créer son propre quotidien.
Lui, c’est H.H. Rourke, spectateur inlassable de son époque, héritier de la tradition des grands reporters chasseurs de scoop.
Au risque de sa vie, il promène sa rage de voir et de comprendre dans un monde en plein bouleversement. Dans son sillage, nous découvrons la montée du nazisme en Allemagne, les violences du Mexique, l’éveil de la Chine et le règne des gangs et de la prohibition en Amérique. Eux, que tout oppose et que tout unit, vont vivre, dans le tumulte et le déchirement, un amour passionné mais peut-être impossible…

MON AVIS

Un petit pavé de 600 pages qui m’a tenue plusieurs jours mais qui valait le coup quand même. On suit la vocation d’un journaliste nommé Rourke et son envie d’avoir le scoop souvent très macabre pour écrire un article quitte à faire partie lui même de la scène mais son mot d’ordre et de ne jamais intervenir sinon son article serait gâché. Il fait la rencontre de Kate Killinger fille de celui qui possède le plus grand journal des USA. Coup de foudre immédiat mais amour impossible car Rourke abandonnera son envie de parcourir le monde en recherche de scoop et Kate veut ouvrir son propre journal seule. S’en suit les tribulations de Rourke dans le monde et des rencontres qu’ils nous racontent et qui mènent à des articles ainsi que l’évolution en parallèle de la vie de Kate qui ne trouve est vite abandonnée. Au final on se demande si ce qui l’a concerné était vraiment nécessaire de le dire dans une partie entière totalement dédié. Brefs je trouve certaines partis non nécessaire à la compréhension de l’histoire tout comme d’autres détails tout au long de l’histoire. Mais le point positif c’est que j’ai apprécié ce personnage de Rourke et il m’a fait apprécié la lecture. Point négatif de taille pour moi attire à la fin je n’ai pu m’empêcher de ma dire goût sa pour sa rien de plus il manque quelque chose. En gros pas une mauvaise histoire juste trop de détails non important qui rallonge un récit qui aurait être plus court et je trouve plus centrer sur Rourke.

Le retour de l’aube

AUTEUR

Elizabeth Webster

EDITIONS

inconnue

RESUME

aucun

MON AVIS

Ce livre ne m’a pas marqué plus que ça malheureusement même si l’histoire sur la fin et très jolie mais le problème et la pour moi quelque part j’ai accroché que à plus de la moitié du livre. En simple une jeune femme perd sa mère dont elle s’occupait depuis sa soit disant maladie. Celle ci commence alors à angoisser à voir les choses trop grande et les crois et les fissures semblent vouloir l’aspirer. Elle va donc dans une site de maison de repos que son oncle payé pour qu’elle aille.mieux et c’est la qu’elle se fait amie d’un jeune homme qui a connue pour une autre raison ce qu’elle vit. Leur amitié devient plus profonde ils se rassurent l’un l’autre et un jour l’homme part. Il vient chercher la jeune femme pour lui proposer de devenir son assistante photographe car il doit partir pour un reportage en photos sur un lac qui risque de disparaître. Là l’histoire commence et on suit locution de notre duo et fait la connaissance d’un petit garçon adorable et d’une hôte d’une gentillesse. On se demande comment va évolué tout sa et on veut on savoir plus vont ils mieux et c’est ce qui m’a tenu jusqu’à la fin bizarrement. Moi qui ne suit pas histoire d’amour je suivais l’avancement et je me demandais quand il se passerait quelque chose de concret. Et tout ne tourne la autour de sa il y a une véritable histoire à côté et deux moments très touchants pour moi. Mais encore une fois tout sa est la moitié seulement du livre. Dommage donc.

Les fleurs sauvages : Misty

AUTEUR

Virginia C.Andrews

EDITIONS

inconnue

RESUME

Misty ne demande pas le ciel, juste ce qu’une adolescente de seize ans est en droit d’attendre : une vie normale avec une famille normale. Mais, écartelée et impuissante, elle assiste à la guerre sans répit que se livrent quotidiennement ses parents. De disputes en silences insoutenables, de mensonges mesquins en viles trahisons, le couple se déchire. Et, comme tant d’autres, finit par se séparer.Désormais, chacun se sert d’elle pour se venger de l’autre. Oh ! bien sûr, individuellement, ils l’aiment sans doute beaucoup. Mais il est trop tard, car au fond de son cœur Misty garde un terrible secret : elle les hait.Star, Jade et Cathy sont trois filles dont elle ignore tout, mais, en partageant avec elles les rires et les larmes, tous ces drames et toutes ces déceptions qui ont jalonné son histoire, Misty va bientôt découvrir que, contrairement à ce qu’elle croit, elle est loin d’être la seule dans ce cas…

MON AVIS

J’ai commencé cette série de livres qui normalement en comprend cinq mais je n’en ai eu que quatre. Le premier tome concerne la jeune adolescente Misty qui se retrouve à faire une thérapie de groupes avec trois autres jeunes filles du nom de Star Jade et Cathy. Le point commun de ces filles leurs parents divorcent et cela a bien sûr des répercussions plus ou moins importantes selon les cas. C’est Misty qui commence son témoignage car c’est elle qui suit la psy depuis plus longtemps. On découvre son histoire jusqu’à l’annonce du divorce avec son père qui s’en va et sa mère qui ne pense qu’à son style sa beauté faite toujours plus jeune que son âge. Et Misty il ne la considéré pas autant qui devrait au milieu de tout et elle croit trouver du soutien auprès d’un mec qui se fait passer pour un enfant de divorcer et elle va encore souffrir. Et cela n’est pas finir pour elle elle raconte tout cela devant les trois autres jeune femmes et nous lisons son témoignage comme si nous faisions partit de cette thérapie avec ses pensées en plus. Le premier tome est une histoire de divorce compliquée qui peut souvent arrivé malheureusement et ont compatis avec Misty. On pense découvrir certains aspects de la vie des trois a très patientes par rapport à leur interventions plus ou moins gentilles et Star devient vite un peu énervante et Jade pimbêche. Cat vu comment elle agit tout le long on se dit que son traumatisme doit être super important car elle ne parle quasi pas regardé le plancher son cesse. Et limite on a envie de plus s’intéresser à son histoire à elle plutôt que celle de Misty.

Cet amour qui me suivra

AUTEUR

Luce Amy

EDITIONS

Julliard

RESUME

aucun

MON AVIS

Histoire très lourde quelque part et ou je me suis retrouve dans la première partie avec les rapports a ma mère pas au point ou en est la fillette mais j’ai aussi besoin de ma mère elle est l’essentiel pour moi ce qui me tient debout. Dans ce livre on suit l’histoire d’une fillette qui va perdre cette élément essentiel et va être perdue jusqu’à ce qu’elle trouve un homme qui l’a comprenne. Puis une maladie arrive qu’elle doit soignait au grand air ou tout de remet en question dans sa tête parfois jusqu’à ce qu’elle fasse le bon choix que bien sûr je ne dirais pas pour savoir il faut lire le livre. Comme je disais le début à été pénible pour moi puisque il m’a fait penser que je pouvais perdre ma mère chose à ma quelle je ne veux surtout pas penser. La suite est joie car on découvre cette jeune femme qu’elle est devenue qui se découvre et qui découvre les autres dans le bien comme dans quelques mauvais moments. Le texte est court facile à comprendre et plaisant à lire. Même si ce n’est pas un coup de coeur su vous voulez être touché je vous le conseille .

Sur la route de Madison

AUTEUR

Robert James Waller

EDITIONS

inconnue

RESUME

Un vrai roman d’amour, d’une sensualité subtile et torride. Emportés par une attirance physique irrésistible, un homme et une femme dans la force de l’âge vont s’aimer avec toute la fougue de la jeunesse retrouvée. Un rêve, une passion qui hante chacun de nous. Depuis « Love story », un phénomène unique dans l’édition mondiale. Sur les listes de best-sellers pendant trois ans aux Etats-Unis. Plus de six millions d’exemplaires. Le nouveau film de Clint Eastwood avec Meryl Streep et Clint Eastwood qui bouleverse le monde entier.

MON AVIS

Je vais pas mentir au début ce roman sèment à plein née l’histoire d’amour chose avec laquelle j’ai dû mal dans les romans. Une passion amoureuse entre un photographe et une femme au foyer de Madison pendant sué son mari et des enfants sont à un concours agricoles. Plus j’ai lu et au final cette histoire m’a touchée. Je me suis pas. renseigner mais on laisse sous entendre que cette histoire est vrai et si c’est le cas ce que disent les enfants de la dame à la fin est si vrai et si triste. C’est la que pour une des rares fois je me suis mise à pleurer en me disant si cela s’est vraiment passer c’est horrible sa fait mal au coeur. Lisa le in sait jamais peut être serez vous aussi touché que moi où pas du tout.

La colocataire

AUTEUR

Eva Moretti

EDITIONS

Nous deux

RESUME

Étudiante à Paris, Lucille s’est installé chez in vieux monsieur riche et seul. Jusqu’au jour, où elle apprend qu le vieux monsieur à in fils et que ce fils qu’il ne voit plus depuis des années un véritable prédateur. Entre la jeune femme et le doux loup aux dents trop longues, la partie semble inégale

MON AVIS

Très belle histoire d’amitié en premier lieu entre une personne seule et âgé et une étudiante en kiné. En second temps l’amour n’est jamais loin quand le fils de votre colocataire se trouve séduisant et non loin de votre âge même si quelques petits imbroglios peuvent se mêler par ci par la.

Armance

AUTEUR

Stendhal

EDITIONS

collection du XXéme siècle

RESUME

Je vous parlerai comme à moi-même, dit Octave avec impétuosité. Il y a des moments où je suis beaucoup plus heureux, car enfin j’ai la certitude que rien au monde ne pourra me séparer de vous ; mais, ajouta-t-il… et il tomba dans un de ces moments de silence sombre qui faisaient le désespoir d’Armance… Mais quoi, cher ami ? Lui dit-elle, dites-moi tout; ce mais affreux va me rendre cent fois malheureuse que tout ce que vous pourriez ajouter. Eh bien! Dit Octave… vous saurez tout… Ai-je besoin de vous jurer que je vous aime uniquement au monde, comme jamais je n’ai aimé, comme jamais je n’aimerai ? Mais j’ai un secret affreux que jamais je n’ai confié à personne, ce secret va vous expliquer mes fatales bizarreries.

MON AVIS

Ce n’est pas la première fois que je pars sur un mauvais sentiment sur un livre et que celui ci ma plu plus que je ne le pensait. Ce fut le cas avec ce livre de Stendhal qui est franchement pas si mal que ça. On suit les amours très compliqué entre Octave et Armance tout le long du livre on passe des sentiments de l’un à l’autre en se demandant vont ils enfin se dirent qu’ils s’aiment et vivre heureux ? Après c’est vrai que la longueur de ce jeu peut saouler un peu et vouloir accélérer l’histoire car des moments de répètent mais sinon je ne regrette pas cette découverte.